Gordon Brown est assailli de toute part : son parti va de défaite en défaite, tandis que les spéculations vont bon train sur sa prochaine destitution par une alliance entrel’aile gauche du Labour et les fidèles de Tony Blair.
Mais les problèmes du Labour vont au-delà de la question du leadership : c'est le projet politique des « nouveaux travaillistes » qui semble désormais épuisé.

La fin du New Labour Par Antoine Colombani

  • Aucun commentaire trouvé