vie départementale

nouvells du département

Samedi 4 juillet à 11 heures, le maire de Noiseau René Dessert quittera officiellement ses fonctions de Maire, pour confier son écharpe à notre camarade Nicole Zoé avant l’été. Au  nom de l’ensemble des militants socialistes du Val-de-Marne, le Premier secrétaire Luc  Carvounas et la Direction de la Fédération départementale PS tiennent à saluer l’action et  l’engagement de celui qui a été durant trente-deux ans maire de Noiseau, après avoir  effectué deux précédents mandats comme conseiller municipal, soit au total quarante quatre années au service de sa ville et de ses concitoyens. La vie et l’engagement politique  de René Dessert, au regard des valeurs et des combats qu’il a toujours su préserver pour le  bien de la collectivité, resteront ceux d’un grand élu socialiste de terrain dont l’action fut  exemplaire, pour sa ville, pour ses administrés, comme pour la communauté  d’agglomération du Haut Val-de-Marne, dont il demeure le Président. Ces trente-deux  années passées à la tête de la commune resteront pour René Dessert marquées par de  grands dossiers menés à bien, comme la zone d’activités de 24 ha, la maison de la petite  enfance, la maison de retraite ou celle pour les personnes handicapées, la mairie, ou la  écente décision municipale d’adhérer à l’arc boisé. Luc Carvounas et les membres de la  Direction fédérale seront aux côtés de René Dessert samedi 4 juillet pour saluer son action  et souhaiter bonne chance à Nicole Zoé, dont la déjà grande expérience de la vie municipale  va lui permettre de mener à bien la mission qui lui est désormais confiée. 
Commentaire (0) Clics: 2237

Le Journal officiel du samedi 27 juin 2009 publie le document présenté par le gouvernement avec sa proposition de délimitation des circonscriptions électorales législatives et l’avis rendu par la Commission consultative prévue par l’article 25 de la Constitution, présidée par l’ancien ministre Yves Guéna.

Comme je l’avais supposé ici, la 7ème circonscription du Val de Marne (Joinville, Nogent, Champigny ouest, Saint Maur ouest) disparaît et Joinville est rattaché à Maisons-Alfort.

La commission a émis un avis favorable pour moins de la moitié des départements (48 sur 100), s’est contentée de suggestions dans une partie du solde. Dans les autres départements, dont le Val de Marne, la commission, selon ses propres termes, « énonce une proposition complémentaire voire alternative au projet qui lui a été soumis. »

Le syndicat mixte Paris Métropole, lancé par le maire de Paris, Bertrand Delanoë (Ps), compte 93 membres dont la commune de Joinville-le-Pont ou le conseil régional d’Île de France. Ses premiers travaux, en juillet, porteront sur les transports.

Jean-Yves Le Bouillonnec, député-maire socialiste de Cachan (Val de Marne), a été élu président Paris Métropole pour un an le 10 juin à Clichy-sous-Bois (Seine Saint-Denis). Il est entouré de cinq vice-présidents : Bertrand Delanoë, Jean-Paul Huchon, président du conseil régional, Philippe Laurent (divers droite), maire de Sceaux (Hauts de Seine), Patrick Braouezec (Pcf), président de la communauté d’agglomération Plaine Commune (Seine Saint-Denis) et Jacques Martin (Ump), maire de Nogent-sur-Marne (Val de Marne).

jean-yves Le Bouillonec

Commentaire (0) Clics: 1287
Communiqué de presse de la fédération PS du val-de-marne (25 mai 2009)

La Fédération du Parti Socialiste du Val-de-Marne exprime son entier soutien à tous les personnels  de la fonction publique hospitalière, aux conseils d’administration d’hôpitaux locaux ou généraux et  aux organisations syndicales qui manifestent leurs inquiétudes pour l’avenir de l’hôpital public.
C’est  en particulier le cas à l’Hôpital Henri Mondor de Créteil, où des personnels appellent mardi 26 mai à  se mobiliser pour attirer notamment l’attention des Val-de-Marnais sur les menaces que fait peser la  nouvelle  législation sur  l'avenir de  l’emploi public.
Au moment où, après  l’Assemblée nationale,  le  projet de loi «Hôpital, Patients, Santé Territoires» est examiné au Sénat, le malaise s’accroît dans le  secteur de la santé et la contestation s’amplifie à l’hôpital public.  Les Français sont inquiets face aux  dérives de notre système de santé, remis en cause par l’extension des déserts médicaux, l’explosion  des dépassements d’honoraires et l’accroissement des pressions imposées à l’hôpital.  
 

Le préfet de la région Île de France, Daniel Canepa, a signé le 30 avril 2009 l'arrêté de création de Paris Métropole, un « syndicat mixte d'étude » qui réunit pour le moment 87 collectivités territoriales, dont Joinville-le-Pont et le conseil général du Val de Marne.

La séance d'installation de Paris Métropole se déroulera symboliquement en juin 2009 à Clichy-sous-Bois (Seine Saint Denis), une des communes les plus pauvres et les plus mal desservies de l’agglomération. La première séance du comité syndical procèdera à l'élection du bureau de Paris Métropole, dont le président et les vice-présidents. La présidence sera tournante tous les ans. Un nombre « politiquement équilibré » de vice-présidents sera désigné.