vie municipale

Tribune libre des élus de la liste Joinville en mouvement pour le magazine municipal de Joinville-le-Pont, septembre 2009.

Le projet d’aménagement des Hauts de Joinville adopté en décembre 2007 prévoyait qu’il y aurait dans la zone 956 habitants supplémentaires, dans 400 nouveaux logements. Le nouveau projet, voté par le conseil municipal en juin 2009, prévoit quant à lui 1200 habitants de plus et 455 logements.

Pourtant, le nouveau projet réduit considérablement les équipements publics : seule la reconstruction du gymnase qu’on va détruire reste prévue (c’est bien le moins). Mais la crèche est réduite de moitié (30 berceaux au lieu de 60), tandis que l’espace culturel, le nouveau siège du service jeunesse et la passerelle qui devait relier le centre ville au quartier de Palissy passent carrément à la trappe.

Quant aux espaces verts, le nouveau projet les diminue d’un tiers avec un jardin public de 3000 m² au lieu des 4500 m² inscrits dans le document constitutif de la Zac des Hauts de Joinville, qui reste pourtant le seul document à avoir fait l’objet d’une enquête publique jusqu’ici.

Les quelques logement sociaux sont un progrès par rapport au contrat signé, mais leur faible nombre fait que la part de l’habitat social continuera de diminuer à Joinville, alors que les besoins explosent.

La ville de Bergisch Gladbach, 110 000 habitants, en Rhénanie Westphalie (Allemagne) est jumelée avec Joinville-le-Pont depuis 1960. Elle vient d’élire le 30 août 2009 un nouveau maire, Lutz Urbach (droite, CDU), qui a battu le sortant Klaus Orth (socialiste, SPD), en obtenant 50,5% contre 38% au candidat de la gauche.

Klaus Orth, économiste de 56 ans, avait créé la surprise en l’emportant il y a cinq ans dans une ville longtemps contrôlée par les démocrates-chrétiens de la CDU. Il obtient un score personnel important, puisque au scrutin parallèle pour le conseil municipal, son parti le SPD n’obtient que 24,9%. Mais Lutz Urbach avait le soutien des libéraux du FDP, ce qui a probablement assuré son succès.

Lutz Urbach, âgé de 43 ans, est un fonctionnaire territorial, spécialiste des questions de gestion des ressources humaines. Il a été directeur général des services de la ville voisine de Hennef (46 000 habitants). Il ne disposera pas de la majorité absolue au sein du conseil municipal, puisque ses alliés n’auront que 31 des 62 sièges ; les décisions importantes pourront donc dépendre de sa voix prépondérante au sein de l’assemblée locale.

Pour l’information de tous, j’ai décidé de reprendre, dans le courant de l’été, les questions posées par des élus du groupe de gauche au conseil municipal de Joinville-le-Pont, Joinville en mouvement, et les réponses qui ont été apportées par le maire. Le texte reproduit ci-dessous est intégralement celui du compte-rendu officiel du conseil municipal

Voici la réponse du maire à une question posée lors du conseil municipal du 7 avril 2009.

J’y ajoute, après la réponse du maire, un commentaire personnel.

Question écrite de Monsieur Benoit WILLOT

Quai de Polangis et allée des Guinguettes

Le quai de Polangis, normalement fermé le week-end à la circulation automobile, est en fait totalement accessible depuis plusieurs mois. La disposition de fermeture a-t-elle été abrogée ? Sinon, pourquoi n’est-elle pas appliquée ?

L’allée des Guinguettes, supposée être une voie piétonne, se trouve en fait ouverte à la circulation automobile et de nombreux véhicules y stationnent. Cette situation va-t-elle durer ?

En préalable je tiens à vous rappeler que je considère le quai de Polangis comme devant être principalement dédié à la promenade. C’est un espace privilégié pour profiter des bords de Marne et ce sera à l’avenir un axe important d’itinéraire doux pour la commune.

Pour l’information de tous, j’ai décidé de reprendre, dans le courant de l’été, les questions posées par des élus du groupe de gauche au conseil municipal de Joinville-le-Pont, Joinville en mouvement, et les réponses qui ont été apportées par le maire. Le texte reproduit ci-dessous est intégralement celui du compte-rendu officiel du conseil municipal

Voici la réponse du maire à une question posée lors du conseil municipal du 9 décembre 2008.

J’y ajoute, après la réponse du maire, un commentaire personnel.

Questions écrites de Monsieur Benoit WILLOT

3. Personnel des écoles : dans plusieurs écoles de la ville, des difficultés ont été soulignées par les personnels et par les parents d’élèves. À l’école primaire Bernard Palissy, une pétition circule a été lancée par une association de parents. Quelles solutions vont-elles être mises en oeuvre pour résoudre ces problèmes ?

Pour l’information de tous, j’ai décidé de reprendre, dans le courant de l’été, les questions posées par des élus du groupe de gauche au conseil municipal de Joinville-le-Pont, Joinville en mouvement, et les réponses qui ont été apportées par le maire. Le texte reproduit ci-dessous est intégralement celui du compte-rendu officiel du conseil municipal

Voici la réponse du maire à une question posée lors du conseil municipal du 14 octobre 2008.

J’y ajoute, après la réponse du maire, un commentaire personnel.

Questions écrites de Monsieur WILLOT

1°/ Études voies cyclables

« La commune a engagé il y a plusieurs mois une étude sur un plan des circulations douces et voies cyclables. Ce document n’a pas été présenté aux élus ni aux associations à ma connaissance ; qu’en est-il de sa réalisation et dans quel délai peut-on en prendre connaissance ? »