Tribune des socialistes joinvillais.

Cette tribune est une expression des membres de la section de Joinville.

Elle est sous la responsabilité du signataire.

 

   

 Lors de sa dernière visite en Allemagne le premier ministre a indiqué

"C’est l’intérêt de l’Allemagne que nos réformes réussissent, c’est l’intérêt de la France que l’Allemagne tire la croissance de l’Europe. Et c’est vrai que nous pouvons aller encore plus loin ensemble sur le numérique ou la transition écologique", a-t-il ajouté. "Les Allemands vont aimer la France qui se réforme,  (...) ; et les Français vont aimer l’Allemagne qui s’engage pour la croissance en Europe", a ajouté Manuel Valls.

La mondialisation est en marche, qu’on le veuille ou non, or l’Europe (terme générique que nous employons au sens de l’Union européenne) occupe une place privilégiée à l’échelle des grands ensembles qui fondent l’équilibre du monde.

- La mondialisation a sorti de la pauvreté 500 millions d’humains, elle a permis la création de centaines de millions d’emplois dans le monde.

-Nous consommons les produits en provenance du monde entier sans même savoir qu’un produit français peut contenir différents composants étrangers.

-Nous n’habitons qu’une seule planète. A cet égard,  notre conscience collective est interpellée tant par les conséquences du réchauffement climatique, exprimées par la communauté scientifique mondiale (GIEC), que par la nécessité de préserver et protéger notre environnement.

- Les distances se réduisent. Nous communiquons instantanément et sans frontière par internet et les réseaux sociaux. Les populations se déplacent soit pour fuir des situations intolérables vécues dans leur pays d’origine soit par choix personnels (tourisme, études, échanges scientifiques et culturels).

Pour un responsable local du parti socialiste qui sait combien ses membres sont dévoués au bien public et qui mène une action politique depuis 30 ans pour que les idées de gauche soient mises en oeuvre , il y a de quoi être en colère vis à vis de hauts responsables socialistes comme Jérome Cahuzac qui salissent par leur comportement public , et parfois privé, leur mouvement.

Il est difficile pour un homme honnête d'imaginer comment agit un voleur, il est donc inimaginable qu'un socialiste trahisse à ce point ses valeurs et ses amis.

Il y a d'autant plus raison d'être   ennuyé qu' hélas  , quelque soit le cercle humain dans lequel on évolue, parti, association , connaissance ou famille il y a toujours des moutons noirs qui agissent en leur sein de manière malhonnête.

Il faut donc se féliciter de la réponse immédiate de François Hollande et Jean-Marc Ayrault qui ont mis l'accent sur la liberté de la presse et l'indépendance de la justice qui seuls peuvent servir d'efficaces contre-pouvoirs par rapport à des dérapages  qui, quelles que soit les précautions prises, semblent , hélas, possibles.


Il y a aussi lieu d'être en colère par rapport à la droite UMP, UDI qui hurlent à tout va de manière honteuse eux qui ont en leur sein un certain nombre d'anciens ministres  mis en examen, jusqu'à l'ancien président de la république , ont démantelé les structures de surveillances des fraudes économiques et qui ont voulu réduire au silence les juges d'instruction.

De plus il est insoutenable  d'entendre  M Coppé s'indigner des augmentations "inconsidérée" , d'après lui des augmentations d'impôt alors que la plupart de ceux que l'on subit aujourd'hui sont le résultat des choix du régime Sarkosy en 2011 et en 2012. Sans oublier qu'il faut bien combler le trou financier laissé derrière eux.


andré maizener



Commentaire (0) Clics: 3218

L'impression de mieux respirer non ? j'ai tenu un bureau de vote, comme d'habitude. A 20h lors de l'annonce officielle des résultats j'ai regardé dehors, et … rien n'avait changé, les arbres n'étaient pas devenu rouges. Encore que, le sol de la cour de récréation de l'école était tout rose. Mais c'étaient les fleurs des marroniers roses.
Je suis allée ensuite à la Bastille. Beaucoup, beaucoup de monde. Et ils étaient si jeunes…. Et une telle joie débordante, et des drapeaux de toutes les couleurs de tous mes pays, brandis généralement par des jeunes qui avaient dans une main un drapeau bleu blanc rouge et dans l'autre un drapeau où souvent le vert dominait avec des étoiles, des croissants de lune. Et je me suis réconciliée dans ma tête avec ces jeunes turbulents. Moi-même fille d'immigré j'avais été élevée avec chevillée à l'âme le respect et la reconnaissance envers le pays et la culture d'accueil. Pourtant fille d'immigré juif polonais, les français n'avaient pas été sans reproches pendant la dernière guerre envers la communauté d'origine de mon père. Il n'empêche mon père avait trouvé sa place ici, et il m'apprenait à trouver la mienne. J'avais donc été très choquée le jour du match France Algérie par les sifflets lancés contre la Marseillaise. J'étais restée méfiante face à ces jeunes. J'avais du coup quelques réticences sur le vote des étrangers. J'étais partagée, mon côté raisonnable savait que c'était bien, mais mon côté affectif, se rappelait cet épisode. Ceux qui avaient sifflé étaient vraisemblablement français, nés ici, alors qu'en était il de ceux qui venaient d'arriver ?
Et puis dimanche soir je les ai vus heureux, appartenant sans conteste à ici mais ayant toujours des liens avec leur là-bas, revendiquant d'être riches de deux cultures, de deux langues, de deux cuisines, de deux musiques……. et les partageant sans réticences. C'était vraiment une belle soirée. Une grande journée. Vivement la suite.
Aline baldinger

Commentaire (0) Clics: 1860


 Nous avons assisté à une incroyable séquence depuis la signature des accord entre le PS et les écologistes.
Je ne souhaite pas revenir sur l'épisode Eva Joly qui pour moi est une simple péripétie attristante.
Plus grave , mais cohérente, est l'incroyable caricature donnée par notre président sur un sujet aussi sérieux.
M Sarkozy est un digne émule de Chirac: plus c'est gros plus cela passe.
L' Allemagne est le plus puissant pays industriel du continent , elle a renoncé au nucléaire on peut difficilement penser que cela va la conduire à revenir à l'utilisation de la bougie.

 Donc, cela est acquis il est temps de tourner la page Sarkozy.

Il n'empêche que le débat sur l'option nucléaire est nécessaire.
Puisqu'il s'agit de la tribune des socialistes Joinvillais, permettez moi d'indiquer qu'à titre individuel je n'étais pas spécialement favorable à l'option choisie par notre candidat, non pas que j'y suis vraiment opposé, mais parce que l'Allemagne a mis 15 ans de débats à faire ses choix et cela me gène que les nôtres soient faits à l'occasion d'une discussion entre 2 partis aussi représentatifs soient-ils.

Ceci étant pécisé, je pense tout de même que l'accord signé est un bon accord à condition que l'on respecte dans l'avenir plusieurs points:
      - qu'on se lance de manière déterminée dans la réduction de la consommation d'énergie (isolation, ...)
      - que l'on investisse dans la constitution d'un filière industrielle des énergie renouvelables,
       - que toute fermeture de centrale nucléaire soit accompagnée d'une étude d'impact économique et écologique et d'un plan de substitution énergétique n'aggravant pas l'effet de serre.

  Je rajouterais que j'espère que le débat que j'avais espéré aura bien lieu

   En attendant, la proposition de notre candidat, qui maintient notre filière nucléaire , et s'engage résolument dans la voie de l'énergie renouvelable est un bon compromis.

   Il faut que chacun contribue à l'opinion collective. L'étude de l'Union Française D'Electricité sur les coûts comparés entre les scénari peut aider à la réflexion. On peut la lire ici: Rapport Union Française Electricité

Commentaire (0) Clics: 1689