Pour un responsable local du parti socialiste qui sait combien ses membres sont dévoués au bien public et qui mène une action politique depuis 30 ans pour que les idées de gauche soient mises en oeuvre , il y a de quoi être en colère vis à vis de hauts responsables socialistes comme Jérome Cahuzac qui salissent par leur comportement public , et parfois privé, leur mouvement.

Il est difficile pour un homme honnête d'imaginer comment agit un voleur, il est donc inimaginable qu'un socialiste trahisse à ce point ses valeurs et ses amis.

Il y a d'autant plus raison d'être   ennuyé qu' hélas  , quelque soit le cercle humain dans lequel on évolue, parti, association , connaissance ou famille il y a toujours des moutons noirs qui agissent en leur sein de manière malhonnête.

Il faut donc se féliciter de la réponse immédiate de François Hollande et Jean-Marc Ayrault qui ont mis l'accent sur la liberté de la presse et l'indépendance de la justice qui seuls peuvent servir d'efficaces contre-pouvoirs par rapport à des dérapages  qui, quelles que soit les précautions prises, semblent , hélas, possibles.


Il y a aussi lieu d'être en colère par rapport à la droite UMP, UDI qui hurlent à tout va de manière honteuse eux qui ont en leur sein un certain nombre d'anciens ministres  mis en examen, jusqu'à l'ancien président de la république , ont démantelé les structures de surveillances des fraudes économiques et qui ont voulu réduire au silence les juges d'instruction.

De plus il est insoutenable  d'entendre  M Coppé s'indigner des augmentations "inconsidérée" , d'après lui des augmentations d'impôt alors que la plupart de ceux que l'on subit aujourd'hui sont le résultat des choix du régime Sarkosy en 2011 et en 2012. Sans oublier qu'il faut bien combler le trou financier laissé derrière eux.


andré maizener



  • Aucun commentaire trouvé